La MMA encore 2 ans à la FFB (FMMAF)

#FRANCE

C’est une décision que beaucoup attendaient, mais dont peux de médias parlaient.

Le MMA allait-il rester à la FFB dont beaucoup d’observateurs disaient qu’elle n’en voulait plus, que les moyens tardaient à arriver, ou allait t’il partir à la FFKMDA qui l’attendait de pied ferme depuis 2 ans.

Toujours pas remis de sa déconvenue de 2020 avec une décision dont beaucoup parle encore, la FFKMDA misait cette fois ci sur un dossier solide et surtout sur un bilan en nombre de licenciés mitigé côté FMMAF.

Un proche du dossier nous annonçait clairement que tous les voyants étaient verts pour la FFKMDA.

L’histoire nous montre que cela ne suffit pas …

Du côté de l’état, grand argentier du sport en France* les conditions étaient posées pour la poursuite de l’aventure côté FMMAF :

– L’organisation d’un championnat de France,

France FMMAF 2022

– L’affiliation à une fédération internationale amateur et la participation à son championnat du monde.

#IMMAF

– Un plan de formation aboutit

#FMMAF / Formation

Dans les faits le contrat était donc rempli côté FMMAF.

Lionel Brezehin (CTN – FMMAF) et son équipe ont de façon objective remplis le cahier des charges qui était le leur.

Dans ces conditions l’état pouvait difficilement se contredire et bousculer à nouveau une discipline sportive dont l’appareillage fédéral a été plus que perturbé par la crise sanitaire que nous connnaisons tous.

Dans le texte, le ministère réclame de la part des fédérations de SCAM en France une mutualisation en direction du projet d’appareillage du MMA par le biais de la FMMAF. Le retour d’expérience des deux années passées nous montre que le bilan en terme de collaboration entre les acteurs historiques reste mitigé.

La faute à qui? L’écosystème du MMA Français est t’il en position de faire un pas de coté, observé la situation, faire son autocritique?

Ce positionnement sémantique et administratif de l’état, qui reste en position d’arbitre dans ce dossier est loin d’être neutre.

Il doit aussi et surtout nous alerter sur le versant historique et culturel de notre sport, se souvenir de l’arrivée tardive de la reconnaissance du MMA en France et bien sur les valeurs de solidarité et d’entraide … bref l’héritage du Bushido et surtout la trace laisser aux générations futurs de combattants français.

7 valeurs essentielles du code d’honneur des samouraïs.

* = https://www.vie-publique.fr/rapport/37793-le-financement-des-politiques-sportives-en-france-bilan-et-perspectives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.